ArabicFrench (Fr)English (United Kingdom)
Présentation générale du projet du Lac Nord Imprimer Envoyer

Le projet d’assainissement du Lac Nord de Tunis et d’aménagement de ses Berges constitue l’un des projets de développement urbain les plus ambitieux de la Tunisie moderne, il vise principalement à :

  • réhabiliter le bassin nord du Lac de Tunis, longtemps utilisé comme réceptacle des eaux usées et pluviales des quartiers Nord de la ville
  • réorienter une partie de l’extension de la ville de Tunis vers l’hypercentre de la métropole et contribuer, ainsi, à la préservation des terres agricoles situées en périphérie ;
  • favoriser un développement planifié et cohérent de l’extension de la capitale par la création de la ville nouvelle.

La première phase du projet a été réalisée entre 1985 et 1988.Elle a porté sur l’exécution des travaux d’assainissement du Lac et de la régularisation du tracé de ses berges ; elle a été rendue possible grâce aux efforts préalable consentis par l’Etat pour restructurer le réseau d’assainissement de la ville de Tunis et pour assurer l’interception des rejets d’eaux polluées par le biais du canal de l’ONAS.

Ces travaux ayant mis fin aux rejets des eaux usées dans le Lac, ont offert un certain équilibre à l’écosystème et, par suite, la possibilité de réconcilier la partie Nord du plan d’eau avec le tissu urbain environnant. Ainsi se trouve intégrée l’urbanisation des nouvelles berges dans la dynamique urbaine du Grand Tunis.

Tout en achevant l’assainissement du plan d’eau, la SPLT a préparé la plate-forme foncière des berges du Lac Nord de Tunis en vue de les rendre aptes à recevoir les infrastructures nécessaires à leur urbanisation.

Le territoire des Berges du Lac couvre environ 1300 ha. Il est situé en position charnière entre le centre de Tunis et la banlieue. De ce fait, il représente un enjeu stratégique eu égard à la politique d’organisation spatiale de la capitale qui porte sur :

  • l’allègement des charges qui pèsent sur Tunis
  • la structuration du littoral Nord menacé par l’urbanisation anarchique
  • l’amélioration de l’environnement naturel.
  • la participation à l’intégration de la capitale dans son environnement national et international.

La SPLT a profité de la position stratégique de ses terrains et de la maîtrise totale de son foncier pour développer un parti d’aménagement faisant du projet du Lac la ville du troisième millénaire où les composantes environnementales et la qualité de l’espace urbain ont été le souci majeur dans l’organisation de la future agglomération.

Un plan d’aménagement général a été élaboré pour l’ensemble du territoire du Lac prévoyant tous les équipements et infrastructures nécessaires à l’autonomie de fonctionnement de la future ville.

Le programme général a été révisé à deux reprises et ce, dans la perspective de le mettre en conformité avec les nouveaux choix en matière d’urbanisation de la nouvelle ville du lac. La première révision du programme a été élaborée en 1998 à l’occasion des nouvelles orientations fixées pour la zone Nord Est (zone qui couvre 800 ha) et la deuxième a été entamée à la fin de l’année 2006.

Le programme de construction, tel qu’il découle des données les plus actuelles, prévoit environ 11.7 millions de m² de planchers S.H.O. pour les 1300 ha répartis comme suit::

  • 5.85 millions de m² de planchers pour les logements (33.500 logements)
  • 5.85 millions de m² de planchers pour les bureaux, les zones d’activités et de services et pour les équipements publics et sportifs.

Ainsi, la part réservée à l’habitat représente, en tenant compte des équipements collectifs y afférents, 50% de la surface H.O projetée. La population escomptée est de l’ordre de 289.000 personnes dont 149.000 résidents et 140.000 de non résidents (emplois).

Les terrains affectés aux espaces naturels, en dehors des jardins privés, représenteront près de 30% de la superficie totale permettant ainsi d’atteindre un ratio de l’ordre de 20 m² d’espace vert par habitant.

Il est signalé que les nouvelles perspectives de développement du projet du lac ambitionnent la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière d’intégration du Grand Tunis dans son environnement national et international. Cette nouvelle politique urbaine à caractère stratégique vise, à l’horizon de la deuxième décennie du XXIème siècle, dans la cohérence des procédures d’aménagement, la rigueur technique et le respect des normes environnementales, le renouvellement de l’image urbaine de la capitale.

Comme exemple, nous pouvons citer l’opération de Tunis Sports City qui, par l’importance de la surface qu’elle va couvrir (250 ha) et son programme d’aménagement projeté, va offrir à la capitale un centre de dimension internationale structuré autour du thème du sport.

 
Actualités - Contact
Dernières actualités
Documentation
Textes réglementaires
Archives actualités
Services
Avis / Appel d'offres
Liens utiles
 
Copyright © 2006
Rue du Lac Rodrigo de Freitas - Les Berges du Lac de Tunis. BP n°36 - 1080 Tunis Cedex